top of page
  • Photo du rédacteurAlphonse le magicien

Alphonse, le magicien de "La Croisière s'amuse"

C'était le slogan des agences de spectacle à l'époque : « Alphonse, le magicien de La Croisière s'amuse ». Dans les années 80, la série télévisée américaine faisait un carton et était rapidement reprise dans d'autres pays, comme l'Allemagne avec « Das Traumschiff ». J'en ai fait partie et, oui, on me voit dans quelques épisodes. Mais comment est-ce possible ? Je vous raconte l'histoire.

L'équipe de recrutement du feuilleton changeait très souvent, car les exigences étaient vraiment hautes. Cela voulait dire que si le recruteur n'était pas bon, il se faisait licencier sur-le-champ. Sauf que le gars qui s'est fait licencier a voulu faire une blague à l'entreprise de la croisière : il a engagé un magicien inconnu avec un numéro de colombes. Oui, c'était moi. D'une part, je commençais ma carrière et, d'autre part, les colombes étaient interdites sur le bateau. Vous voyez la suite...

J'arrive sur le bateau tout fier, on m'interpelle et on me dit : "Dites, vous avez des colombes là ?" Je réponds oui, et on me dit que les colombes sont interdites. Et moi, jeune effronté, je réponds que je ne peux pas travailler sans les colombes. On me rétorque simplement de descendre du bateau. Oups ! Mon esprit fait vite demi-tour et je dis que je peux aussi travailler sans, car je suis également ventriloque. Tu parles, il me fallait un micro plus grand que ma bouche pour cacher ma technique, tellement j'étais mauvais. Mes colombes sont reparties par le train et me voilà embarqué avec ma partenaire de l'époque, Gaby, ma poupée Charly et quelques accessoires de magie. Les apparitions de colombes, je les transforme avec des fleurs et je bricole d'autres tours dans les ateliers du bateau. Le grand jour arrive : ma première représentation. J'ai dit à Gaby : "Viens, on prend une chaloupe et on se casse, on va se faire massacrer par le public !" tellement j'avais peur.

Et puis, le miracle arrive : avec mon numéro de ventriloque, je fais un malheur. Ma magie passe bien et, après cela, on me propose un contrat pour la série. Bien sûr, je ne dis pas non. Puis d'autres compagnies m'engagent et, pendant sept ans, je navigue à travers le monde. Et c'est cela qui m'a valu le nom d'« Alphonse, le magicien de La Croisière s'amuse ».


Psst, ne le dites à personne, mais j'ai fait un spectacle devant George Bush et Gorbatchev lors du sommet de Malte. C'est un secret !



93 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page